Interview de Sandra Boré d’effervescience.fr, à propos d’ Objectif Formation

Si vous n’avez pas fait de burn-out, vous ne connaissez peut-être pas Sandra, du site effervescience.fr. Depuis quelques années, Sandra fait de la sensibilisation au burn out avec un regard geek et ludique. Mais aujourd’hui j’ai voulu vous la présenter car elle lance actuellement une formation sur la conception de formations en ligne.

Ceux qui ont déjà essayé le savent, c’est dur de créer une formation en ligne de but en blanc, sans être accompagné sur les aspects d’une part théoriques : comment faire un plan de formation, comment faire passer son message sans ennuyer… ; et d’autre part sur les aspects techniques: comment créer des supports, monter des vidéos, choisir la bonne plateforme, et bien évidemment comment diffuser et faire connaître sa formation.

La formation de Sandra, “Objectif FormAction” touche à tous ces aspects et bien plus encore. Je la laisse vous en dire plus.

 

Bonjour Sandra ! Merci d’avoir accepté de répondre à mes questions. Je sais que tu es très occupée par ton cerveau effervescient et tes multiples casquettes !

Bip ! Oui j’ai beaucoup de projets en cours, à peu près tout le temps. C’est mon mode de fonctionnement mais avec plaisir pour répondre à ton interview, Anne-Claire.

 

Est-ce que tu peux te présenter et nous dire comment tu en es venue à créer “Objectif FormAction”? Il me semble que c’est un peu une déviation mais en même temps une évidence…

Effectivement ! Alors je m’appelle Sandra, j’ai un cerveau effervescient, deux tatouages et j’ai fait trois burn out. Ma mission principale est la senbilisAction au burn out dans une version ludique et pédagogeek.

J’ai donc créé des supports et des contenus pour informer sur le burn out. Ce qui m’a révélé quelque chose d’évident: que mon talent principal reste de mettre en images les concepts et les supports.

Avant de quitter le salariat je travaillais dans la prévention santé (on ne rit pas) et je concevais des supports  pour former les médecins à la médecine préventive. De fait c’était super simple pour moi de concevoir mes contenus et mes supports sur le burn-out.

Du coup j’ai voulu transmettre ces compétences pour aider tous les gens qui veulent aussi partager leurs connaissances à pouvoir concevoir leurs supports facilement, parce que pour moi cette partie là était super simple .

 

Ta double expérience d’infopreneuse et de créatrice de supports pédagogiques se retrouve donc dans la formation, sous quelle forme ?

En fait, pour avoir conçu en entreprise pendant 8 ans, j’ai vu que ce n’était pas du tout les mêmes contraintes et pas du tout les mêmes process quand on conçoit en tant qu’infopreneur.e. Et la bonne nouvelle c’est que c’est beaucoup plus simple quand on est infopreneur.e !

Ce que je partage dans cette formation, c’est comment j’ai adapté mes supports. Donc c’est très pratico-pratique. Il y a une grosse partie sur les outils de réalisation bien sûr, les questions que tout le monde se pose. Mais j’ai quand même une partie théorique sur qu’est-ce que l’infopreneuriat, et en quoi l’infopreneuriat diffère des formations que l’on peut concevoir pour des entreprises ou qu’on peut faire en intervention dans la pédagogie en école.

De fait j’ai fait évoluer mon process entre ce que j’ai fait en entreprise et ce que j’ai fait en tant qu’ infopreneur. D’ailleurs je continue à faire évoluer mon process depuis que je suis infopreneure. Et ce sont ces process simplifiés et adaptés que je propose dans cette formation, avec ma base d’outils, avec mon accompagnement.

C’est très innovant dans le sens où : à nouvelle façon d’enseigner, nouvelle façon de construire ses formations, et c’est vraiment ça que j’ai voulu partager.

 

De plus en plus de gens se lancent dans l’infopreneuriat et créent des formations en ligne, que penses-tu de cette évolution ?

Moi je trouve ça génial et super excitant. Déjà quand on a commencé à voir les MOOC, les cours ouverts en ligne, j’ai trouvé ça passionnant d’accéder aux contenus des grandes universités. Le problème c’est qu’il y a pas que les universités qui ont des choses à apprendre aux gens, bien au contraire. On a tous quelque chose à apprendre à quelqu’un et on est de plus en plus nombreux à vouloir partager nos connaissances, nos compétences, nos savoirs.

Il y a un vrai besoin parce que -on ne va pas se mentir- le système éducatif actuel enseigne les basiques mais finalement pas ce dont on a besoin dans un projet professionnel, pas ce dont on a besoin pour mener à bien un projet de vie, pas ce dont on a besoin pour se préserver tout simplement ! Pourquoi on fait des burn out ? Parce qu’on a pas appris à se préserver et à se faire passer en priorité, au contraire on a appris à être de bons petits soldats qui ne s’écoutent pas, qui foncent et qui s’épuisent.

Donc on est beaucoup à prendre conscience qu’il y a beaucoup d’autres choses à apprendre et à partager et c’est super qu’on soit de plus en plus nombreux à le faire, vraiment.

 

Est-ce que vendre des formations en ligne est un bon business model selon toi ?

Ah la question est compliquée ! C’est actuellement encore un bon business model parce qu’on est encore assez peu nombreux. Il y a vrai besoin de répondre à des problématiques de personnes qui ne trouvent pas de solution par ailleurs.

Nous sommes beaucoup à avoir des expériences de vie, des connaissances, des compétences qui vont pouvoir aider ces personnes et ce serait vraiment un crime que de ne pas les partager.

Est-ce que la formation en ligne est la seule et la meilleure façon de le faire ? Ca dépend de la problématique et surtout de la personne en face, est-elle intéressée oui par une formation en ligne?

Mais le fait est (et j’ai fait un énorme article pavé comme j’en ai le secret sur l’évolution du monde de la formation en ligne)

Le fait est que l’on consomme la formation comme d’autres consomment des séries sur Netflix. D’ailleurs on commence à parler de “Netflix learning”, il y a des sites qui sont des plateformes de formation où on peut prendre un abonnement mensuel comme sur Netflix pour accéder à des contenus. Après on est beaucoup sur des contenus de savoir-faire, moi je vais beaucoup plus loin, je vais dans le savoir-être, et le savoir arrêter de faire justement pour se préserver donc oui il y a complètement un besoin.

C’est trop tôt pour dire comment ça va évoluer. Le Netflix learning, cette idée d’avoir accès à des bases de connaissances de plus en plus large je pense qu’il a un avenir. Est-ce que ce sera en formation vendue en tant qu’indépendant ou des formations vendues sur des plateformes, c’est ouvert.

Mais c’est un sujet dont je parle dans la formation et sur lequel je partagerai l’évolution que j’observe et ce sera aussi un objet de discussion tout au long de la formation. Donc c’est à suivre et c’est vraiment passionnant.

Pour quelqu’un qui souhaiterait se lancer, quels bénéfices va-t-il/elle trouver en suivant ta formation ?

J’ai fait une formation que je voulais très globale, que les gens puissent suivre où qu’ils en soient dans leur projet d’infopreneuriat. Parce que le fait est qu’on est quand même beaucoup à se reconvertir, et je parle vraiment de trouver son idée de projet.

Mais pas que, on part de soi et c’est vraiment le plus important dans ma formation. Bien sûr on est là dans l’optique de réaliser une formation mais réaliser une formation c’est pas des outils marketing, c’est pas des outils tout court, c’est d’abord soi.

Donc on va partir de soi. Je vais expliquer le monde et l’opportunité de l’infopreneuriat et comment on peut s’y incruster, la trilogie d’ingrédients pour voir si son projet est viable, l’ingrédient magique pour construire des bonnes formations.

Après seulement on parlera de la conception d’une formation, du plan de formation, des vidéos, des outils, de la diffusion, de se faire connaître, de faire connaître sa formation, donc tout ce qu’on trouve dans les formations classiques. Mais on part d’abord de soi. Vraiment.

 

Y a-t-il des points évoqués dans ta formation que la plupart des infopreneurs survolent habituellement ?

Comme je disais à l’instant, je ne suis pas là pour vous apprendre à faire que de la conception pédagogique et de la technique, je veux vraiment vous apprendre à partir de vous et à casser les blocages qu’on a souvent dans la conception de formation. Je pense au syndrome de l’imposteur, la peur de la technique, la peur de la vidéo, le perfectionnisme.... Oui c’est un blocage aussi car finalement quand on est perfectionniste les formations ne vont pas sortir, elles vont mettre beaucoup plus de temps.

J’ai vraiment construit cette formation dans l’optique de Zéro blocage. Il y a même un bonus sur le sujet que je complète régulièrement.

Je vous accompagne aussi dans le groupe et dans les Masterminds pour éventuellement casser ce qui pourrait bloquer dans la formation. La formation c’est vraiment pas que de la technique et moi je suis vraiment dans une optique de partir de soi pour que vos formations soient un terrain de Je(u). Pas une pression, pas “il faut que je”.

Peut être même que le format formation en ligne n’est pas adapté pour vous mais ça aussi on en parlera justement.

 

Comment se déroule la formation ? Y a-t-il du contenu en live ou un accompagnement individuel proposé ?

Quand on s’inscrit on a accès à l’espace membre où il y a le contenu de la formation, mais aussi des ressources qu’on ne trouve pas d’ailleurs sur d’autres formations sur la conception de formation. J’ai mis mes documents de suivi, mes process de comment je construis les formations et je vous donne tous les éléments pour le faire.

Notamment mon Powerpoint, je montre comment utiliser powerpoint pour construire vos supports de formations avec un tutoriel au début pour que vous puissiez le mettre à votre image. Et je vous explique aussi comment anticiper vos montages et ça vous ne le trouverez nulle part ailleurs.

Powerpoint, c’est vraiment l’outil que je maîtrise au bout des doigts qui fait que j’ai développé cette pratique très innovante qui fait gagner beaucoup de temps et c’est pour ça que je voulais la partager.

Ma base d’outils, qui sur la dernière version mise à jour comporte 500 lignes (!!). C’est peut être beaucoup et je ne veux pas vous noyer sous les outils. Pour chaque partie je vous mets les outils de prédilection, qu’on a testés et sélectionnés ensemble avec les bêta testeurs. Et c’est aussi cette dynamique collaborative là que l’on va retrouver dans la formation.

Donc il y a la formation, + trois formations bonus qui servent d’exemple car ce sont les 3 formations principales que j’ai faites en tant qu’infopreneure. Ce sont des formations de Stress Défense qui peuvent aussi vous aider à mener à bien votre projet de façon globale, notamment les notions essentielles de comment gérer son stress et comment gérer son planning.

Et on a un groupe d’échange facebook où vous pouvez poser toutes vos questions en complément de la formation, où vous pouvez demander des feedbacks sur vos contenus. On a une super dynamique bienveillante et collaborative.

Et on a des réunions Mastermind où l’on va parler de l’avancement de vos projets et des objectifs à venir. Même si je le demande souvent dans le groupe c’est une occasion d’en parler en direct et de faire marcher le cerveau collectif en live pour libérer les blocages.

Et la formation évolue grâce à cette collaboration puisqu’au fur et à mesure des questions et des blocages je rajoute des contenus et des ressources dans l’espace membre. Par exemple là je vais ajouter une vidéo sur le montage et la réalisation de vidéo sur fond vert.

 

Ca démarre quand ? Y aura-t-il plusieurs sessions ?

Alors c’est lancé. Le bêta test a eu lieu en septembre de l’an dernier. Donc là toute la formation est en ligne et l’espace membre est fonctionnel, tout le contenu est accessible proprement puisque les bêta testeurs m’ont vu construire la formation, ils m’ont vu suivre le process que je décris et ils ont pu m’apporter leurs suggestions sur le plan.

Pour cette session les inscriptions fermeront le 21 Mars. Il y aura une réouverture en septembre et je pense que c’est le rythme qui sera adopté par la suite de deux sessions par an, en septembre et au printemps.

Par contre, afin de garder la dynamique d’échange, les participants aux différentes sessions seront tous dans le même groupe et restent dans le groupe après la fin de la session. Pour pouvoir s’adapter aux besoins des participants qui n’ont pas eu le temps de tout finir, pas de pression pour finir votre formation avant septembre. Vous avez accès illimité au contenu de l’espace membre, au groupe et à mon feedback, et vous pouvez participer aux Mastermind quand vous voulez.

 

Souhaites-tu ajouter autre chose ?

C’est une manière pour moi de faire de la stress défense pour les infopreneurs en vous facilitant vraiment ce processus de conception de formation. On part de soi et on met du Je(u) ! Prenez soin de vous et à très vite dans Objectif FormAction !

 

 

N'hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux :
error
Où se former avant de créer sa formation en ligne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial